Comment tendre une chaîne de moto ?

tendre sa chaine moto

La technique la plus connue pour tendre sa chaîne est de commencer par desserrer l’axe de roue. Vous dévisserez ensuite le contre-écrou de quelques tours. La tension s’obtient lorsque vous tournez la vis dans le sens de l’aiguille d’une montre. Le sens inverse permet de détendre.

Sur la plupart des motos, la chaîne assure la transmission secondaire entre le moulin et la roue arrière. À l’inverse des transmissions à cardan ou par courroie, la chaîne nécessite un entretien périodique. En tant que bon motard, savoir entretenir et régler la tension de la chaîne de votre moto reste important.

Comment savoir s’il faut tendre la chaîne de sa moto ?

Pour vous assurer de l’utilité de tendre ou non la chaîne, la méthode la plus facile consiste à la bouger. Le point de vérification de la tension se situe au milieu de la partie inférieure de la chaîne. Quand vous appuyez dessus et constatez un débattement important, il faut alors retendre votre chaîne. Ce jeu crée une distance d’environ 3 cm entre le point bas et le point haut. Malgré la simplicité de l’acte, notons quand même quelques consignes de base afin de tendre la chaîne dans les règles de l’art.

La mesure annoncée diffère bien sûr pour chaque moto, mais avec ladite référence, vous possèderez au moins un repère pour vous situer. Cet écart s’appelle communément la flèche de la chaîne. L’évaluation de la tension s’exécute avec les 2 roues posées sur le sol. Il demeure important de laisser la personne sur la machine au moment de prendre la mesure de la flèche. Même si le conducteur se trouve léger, cela agit sur la tension, car mine de rien, cela modifie la géométrie de la moto.

La tentation de tendre plus fortement la chaîne afin d’éviter de répéter souvent l’opération salissante s’avère grande. Cela représente pourtant une grossière erreur. L’enfoncement de la suspension tend en effet la chaîne au fil des débattements. La bonne technique consiste donc à laisser un peu de mous, sinon le kit chaîne s’usera trop prématurément. Une forte tension entrainera aussi la détérioration des roulements de porte-couronne et surtout celui de l’arbre de sortie de boite.

Comment tendre la chaîne d’une moto ?

Comme conseillé précédemment, tendre une chaîne requiert le poids d’une personne sur la moto. L’opération s’exécute alors plus aisément à deux. L’un se met en selle et l’autre effectue le réglage de tension. Vous pouvez commencer par desserrer l’axe de la roue, sans toutefois le déposer. La suite dépendra de la marque de votre bécane, car diverses dispositions du réglage existent.

tendre sa chaine moto technique ecrou contre ecrou

Nous aborderons deux systèmes de réglage de tension : l’écrou/contre-écrou et l’excentrique. Pour ce dernier, le réglage s’effectue avec une pièce crantée en forme d’escargot. Dans le but de tendre la chaîne, vous pouvez pivoter le dispositif vers l’extérieur. Vous devriez tourner des deux côtés afin de les aligner. Cette opération achevée, vous penserez à resserrer l’axe de roue. L’utilisation d’une clé dynamométrique s’avère conseillée, avec le couple indiqué dans votre carnet d’entretien.

Pour le système écrou/contre-écrou, vous pouvez commencer par desserrer l’axe de roue. Vous dévisserez ensuite le contre-écrou de quelques tours. La tension s’obtient lorsque vous tournez la vis dans le sens de l’aiguille d’une montre. Le sens inverse permet de détendre. Vous procèderez au réglage par ¼ de tour. Vous exécuterez la même opération des deux côtés afin d’éviter une roue de travers. Des repères sous forme de traits sur chaque côté du bras oscillant vous aideront dans votre mise au point.

Vidéo explicative pour tendre la chaîne d’une moto

3AS-Racing a réalisé une très bonne vidéo que nous vous conseillons de regarder pour comprendre mieux comment réaliser la tension de votre chaîne :

Comment nettoyer et graisser la chaîne d’une moto ?

Pendant l’opération de réglage de tension, vous apercevrez de la graisse noirâtre et gluante sur votre chaîne. Vous devriez éliminer cette graisse usée, mélangée aux saletés accumulées. Si votre moto dispose d’une béquille centrale, cela facilitera grandement la tâche. Vous pourrez ainsi tourner la roue arrière à la main, sans grand effort. La règle de base du nettoyage de chaîne consiste à toujours œuvrer le moteur éteint, sinon, vous risquez d’accrocher un doigt à la chaîne et le voir entrainé.

graisser une chaine moto

Vous pouvez vous procurer une bombe de nettoyage pour chaîne. Nous utilisons de l’essence F, disponible dans tous les supermarchés et à prix économique. Différentes personnes craignent la détérioration des joints de chaîne avec ce type de produits. Notre expérience nous montre jusqu’ici cependant l’inexactitude de cette théorie.

L’étape suivante nécessite l’utilisation de chiffons, avec de l’huile de coude et en avant ! Cela peut s’avérer salissant, mais votre chaîne vous dira merci de cette bonne action. Grâce à ce nettoyage, elle pourra aspirer à une longue vie et accompagnera longtemps votre moto. La chaîne devenue toute propre, vous devriez ensuite la lubrifier. La graisse ne doit contenir aucun élément étranger ni de sable ni de gravillons.

Quelle graisse choisir pour sa moto ?

Lubrifier une chaîne de moto se révèle simple. Plusieurs écoles existent, à vous de choisir le mieux adapté.

La graisse en bombe

graisse bombe moto

La graisse en bombe peut se trouver dans tous les magasins pour moto. L’avantage de ce produit réside dans sa facilité d’application. Vous aurez seulement à appuyer sur le poussoir pour voir jaillir la graisse et l’appliquer sur votre chaîne. Ce produit entraine cependant un petit inconvénient. Vous risquez d’en mettre partout, cela impose par la suite un nettoyage complémentaire.

La graisse en tube

graisse tube moto

La graisse en tube, quant à lui, s’applique avec un pinceau. Elle tire son avantage grâce à son prix ainsi que sa propreté lors de son application. Son utilisation se trouve localisée, car nous graissons uniquement la chaîne. Nous ne risquons pas d’en mettre partout, ni sur le bras oscillant ni sur le sol. La graisse en tube se montre toutefois cachotière, difficile à dénicher en magasin.

L’huile de chaîne

huile de chaine moto

Par son appellation, l’huile de chaîne s’applique bel et bien aux chaînes. Elle reste réservée néanmoins aux chaînes de tronçonneuses. Des motards l’utilisent pourtant sur leurs motos avec des rendus convenables. Son coût reste abordable, mais avec sa nature très liquide, le graissage doit s’effectuer plus souvent. La fréquence de votre graissage déterminera votre choix de l’adopter ou non.

Conclusion

Votre chaîne de moto se trouve désormais tendue à point, bien graissée et prête… ou presque. Vous devriez cependant vous armer de patience avant de chevaucher votre bolide.

Le lubrifiant ne pénètre pas encore entièrement dans votre chaîne, votre moto se retrouverait donc aspergée d’huile. Vous conviendrez de la praticité de procéder au réglage, au nettoyage et au graissage à la suite d’une sortie ou le soir.